Loading...
Home 2017-11-15T11:30:00+00:00

En quelques mots

NOS ENGAGEMENTS

Démocratie & Courage (D&C) est un programme d’éducation à la citoyenneté et contre les discriminations initié en France par la Fédération Léo Lagrange.

Des objectifs affirmés : l’éveil à l’engagement citoyen contre toutes les formes de discrimination ; la formation de l’esprit critique pour la prévention des stéréotypes et des préjugés
Des binômes d’intervenant.e.s formés aux méthodes de pédagogie active et outillés pour intervenir dans le cadre socio-éducatif
Des modules conçus pour chaque tranche d’âge et adaptables selon les besoins spécifiques
Des contenus éducatifs adaptés pour aborder des notions complexes et rattachés à des situations concrètes et quotidiennes
Des médias variés et conçus pour parler pédagogiquement au public jeune : mise en débat, outils ludiques et numériques

5 thématiques d’intervention sont proposées au plan national

« Préjugé, quand tu nous tiens ! », sur le racisme et les mécanismes de la discrimination
« Le Respect, c’est mutuel(le) !», sur les discriminations sexistes et homophobes
« Pour vivre ensemble, faisons un pas ! », sur les différentes formes de violences
« Décodons les médias ! », sur l’éducation aux médias
« La laïcité, parlons-en ! », sur l’apprentissage de la laïcité

Pédagogie active & participative : principe d’éducation populaire

Les journées d’intervention sont construites sur les principes de pédagogie active et participative. Ces méthodes amènent les jeunes participant.e.s à interroger leurs préjugés, leur rapport à l’autre et à la différence. Cela favorise les échanges autour des idées reçues, la prise de parole et le débat.

L’éducation par les pairs : par les jeunes, pour les jeunes

Le réseau d’intervenant.e.s est composé de jeunes volontaires âgé.e.s de 18 à 30 ans qui ont choisi de s’engager activement contre toutes les formes de discriminations et qui sont formé.e.s à cet effet par les professionnel.le.s de la Fédération Léo Lagrange. C’est le principe de l’éducation par les pairs : les jeunes formé.e.s, sensibilisent à leur tour d’autres jeunes au sein des établissements scolaires. La proximité d’âge permet un mode de communication qui libère plus facilement la prise de parole et la participation.

En chiffres

0
jeunes sensibilisé.e.s par an
0
interventions en collège et lycée par an
0
volontaires formé.e.s par an en France
0
années d’expérience sur le terrain

D&C pour les établissements scolaires

Le programme D&C dispose de l’agrément du ministère de l’Éducation nationale pour toutes les interventions proposées durant les temps scolaires. Les animateurs et animatrices D&C construisent les modules sur mesure en lien avec les personnels enseignants.

La conception des activités selon les tranches d’âge prend en compte les programmes scolaires afin d’assurer la complémentarité et la cohérence de nos actions.

D&C hors temps scolaire

Le programme D&C est mis en place dans toute structure accueillant des jeunes de 12 ans et plus hors temps scolaire : centres sociaux, maisons de quartiers ou encore accueils de loisirs. Des cycles d’activités spécifiquement adaptés sont aussi animés dans des établissements de l’administration pénitentiaire.

à suivre : Nos thématiques

Nos thématiques

POUR LES JEUNES DE 12 A 18 ANS

Chaque thématique a été identifiée à partir des besoins repérés sur le terrain et des souhaits exprimés par les équipes pédagogiques. Même si le mode opératoire reste identique, chaque module fait l’objet d’une réflexion spécifique et adaptée.

Chaque intervention est planifiée avec l’équipe pédagogique de l’établissement. Elle fait l’objet d’une évaluation croisée des participant.e.s et des intervenant.e.s en fin de séance, à partir de laquelle est rédigé un bilan d’intervention remis à l’établissement.

PRÉJUGÉ QUAND TU NOUS TIENS !
S
ur les préjugés et discriminations racistes

Ce module est consacré à la lutte contre les discriminations, et plus particulièrement contre le racisme. Dans un premier temps, il vise à faire prendre conscience aux participant.e.s des stéréotypes, des préjugés et du racisme présents dans la société, puis les encourage à réagir, notamment à travers des jeux de rôle.

LE RESPECT C’EST MUTUEL!
S
ur les discriminations sexistes et homophobes

Cette intervention a pour but de sensibiliser et de lutter contre les attitudes sexistes et/ou homophobes. Les volontaires amènent les jeunes à s’interroger sur le sens et les racines des phénomènes discriminatoires, à interroger leurs représentations.

POUR VIVRE ENSEMBLE FAISONS UN PAS !
S
ur les violences

Cette intervention a pour objectif d’amener les élèves à comprendre les causes et les effets de la violence et à réfléchir à la notion du « vivre ensemble ». À travers le jeu de mime et le théâtre, les jeunes se mettent en scène et en situation pour réfléchir aux moyens de prévenir et d’agir face à la violence.

DÉCODONS LES MÉDIAS !
S
ur l’éducation aux médias

Il s’agit d’interroger la culture médiatique des adolescent.e.s et des jeunes et d’éveiller leur regard critique sur les modes de communication et la consommation de l’information à travers la diversité des médias. Cette intervention favorisera une meilleure appréhension des mécanismes de construction et/ou de diffusion médiatiques de stéréotypes et préjugés.

LA LAÏCITÉ, PARLONS-EN !
S
ur l’apprentissage de la laïcité

Ce module a pour objectif de faire échanger les jeunes sur leurs conceptions de ce que constitue la laïcité, en passant par des mises en perspective historique, juridique, et en les mettant dans des situations concrètes pour faciliter le débat et leur apporter des clés de compréhension des débats portant sur ce sujet.

à suivre : Programmer une intervention

Programmer une intervention

Le programme D&C dispose de l’agrément du ministère de l’Éducation nationale

Vous êtes responsable d’un établissement scolaire, professeur en lycée / collège / centre d’apprentissage … Vous êtes animateur ou animatrice au sein d’une structure socio-éducative ? Vous souhaitez aborder la question des discriminations avec vos groupes ?

Pour cela, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous qui vous mettra en relation avec le responsable dans votre région du programme D&C. Ce dernier vous apportera tous les renseignements nécessaires sur le programme, vous aidera à définir votre projet et mobilisera le réseau de volontaires.

Pour programmer une intervention, merci de remplir le formulaire approprié :

SUD-OUEST
OUEST
NORD IDF
CENTRE EST
MEDITERRANEE

Le programme n’est à ce jour pas développé dans les académies suivantes : Corse, Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Réunion, St-Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna.

Bon à savoir

La Fédération Léo Lagrange bénéficie de l’agrément association éducative complémentaire
de l’enseignement public (23 juillet 2007).

Votre interlocuteur.rice privilégié.e, le.la responsable régionale D&C, est salarié.e permanent.e de la Fédération Léo Lagrange. Il.elle se charge d’animer le réseau de volontaires, d’organiser les interventions et d’encadrer les formations de volontaires.

Les interventions sont conçues pour un public de 20 à 30 participants, âgés de 12 à 18 ans.

Ces interventions sont menées selon un référentiel pédagogique précis qui pourra vous être présenté par le responsable régional D&C.

Si le projet se réalise, une convention sera signée entre l’établissement scolaire ou la structure socioéducative et la Fédération Léo Lagrange, garantissant notamment la responsabilité civile des intervenant.e.s.

DILRAH
Cartooning

Devenir volontaire

Tu as entre 18 et 30 ans ?

Tu souhaites t’investir pour lutter concrètement contre les discriminations? Rien de plus simple!

Deviens volontaire au sein du réseau D&C !

Être volontaire D&C, c’est :
Intervenir
en direction
des jeunes âgés
de 12 à 18 ans
S’engager
ponctuellement
dans des actions
d’interpellation ou de
mobilisation citoyenne
Se former et
approfondir sa
réflexion sur des
sujets de société

Mode d’emploi

Il suffit de t’adresser avec le formulaire suivant au responsable de ta région et de lui fournir les éléments d’information nécessaires. Tu pourras alors participer à la formation initiale proposée à tous les nouveaux volontaires.

Le réseau D&C ! est constitué de jeunes bénévoles. Les journées d’intervention en collèges et lycées ouvrent droit contractuellement à la perception d’indemnités.

Un engagement accessible à tous

Le réseau D&C est ouvert à tout nouveau et toute nouvelle volontaire âgé.e de 18 à 30 ans, sans aucune exigence ou restriction concernant le niveau scolaire. La motivation et l’enthousiasme pour se mobiliser et agir collectivement suffisent !

Des volontaires formé.e.s

Sache que les nouveaux volontaires sont accompagné.e.s en fonction des besoins de chacun.e ! Ils.elles suivent d’abord une formation gratuite de 5 jours pour mieux appréhender les enjeux, les thématiques et l’environnement du programme Démocratie & Courage.
Après la formation et en fonction des besoins, chaque nouveau et nouvelle volontaire bénéficie d’un soutien du responsable régional et d’un accompagnement spécifique permettant l’intégration et la prise progressive de responsabilité et d’autonomie au sein du réseau D&C. Il.elle est ensuite accompagné.e par un.e volontaire plus aguerri.e afin d’acquérir l’assurance et la sérénité nécessaires.

Pour devenir volontaire, merci de remplir le formulaire approprié :

SUD-OUEST
OUEST
NORD IDF
CENTRE EST
MEDITERRANEE

«Démocratie & Courage! était pour moi une bonne alternative pour m’engager, me sentir utile tout en continuant mes études. Comme les dates d’interventions sont flexibles, on peut s’investir dans les deux sans problème.»

« Cette expérience me sert au quotidien, j’ai comme des petites « alertes » dans ma tête, et je fais encore plus attention face à certains discours. Avant, je me sentais souvent démunie face à certaines situations. Aujourd’hui, j’ai des clés pour réagir, des arguments à confronter. »

Écoles Sans Racisme

Les interventions Démocratie & Courage constituent des outils de prévention efficaces pour lutter (notamment) contre le racisme, le sexisme, l’homophobie ou les comportements violents.

Les sujets abordés peuvent éveiller, aussi bien chez les élèves que du côté de l’équipe pédagogique d’un établissement scolaire, l’envie de prolonger leur engagement et de faire de la lutte contre les discriminations un projet fédérateur.

Pour répondre à cette envie, la Fédération Léo Lagrange s’est inspirée d’une initiative européenne pour concevoir un dispositif de labellisation d’établissements scolaires : « École Sans Racisme ». Pour ce faire, elle s’appuie bien sûr sur les personnels de coordination et d’animation des programmes de lutte contre les discriminations.

La labellisation « École Sans Racisme » est une démarche collective dont le double objectif est :

Assurer la dispense d’une information correcte sur le phénomène discriminatoire
Affirmer le rejet des préjugés et de la stigmatisation des personnes considérées comme « différentes » du fait de la couleur de peau, de la religion, de l’origine ou de la nationalité, du handicap, du sexe, de l’orientation sexuelle, de la condition sociale…

Devenir une « École Sans Racisme »

Le projet est largement porté par les élèves qui deviennent acteurs et actrices de la vie de leur établissement, tout en apprenant l’importance de coopérer et d’être responsable dans la mise en œuvre d’un projet collectif.

Pour faire de leur établissement scolaire une «École Sans Racisme», il s’agit, avec l’appui du réseau D&C, de suivre les étapes suivantes :

  1. sensibiliser les élèves et l’ensemble de l’équipe pédagogique autour du projet
  2. recueillir les signatures d’au moins 70% de la communauté scolaire (élèves, enseignants, personnel éducatif, technique et administratif) à un appel à l’ouverture et au respect des différences.
  3. s’engager à réaliser chaque année au sein de l’établissement scolaire une ou plusieurs actions de sensibilisation autour des discriminations (ex. : projections de films, journal scolaire, campagne d’affichage, invitation d’une association, organisation d’un café-débat, visite d’un musée…)
  4. trouver un parrain ou une marraine (qui ait une notoriété publique de préférence)
  5. obtenir l’autorisation de labellisation auprès de la Fédération Léo Lagrange

Une cérémonie de labellisation est alors organisée par l’établissement scolaire en présence du parrain ou de la marraine et une plaque « École Sans Racisme » est fixée à l’entrée de l’établissement scolaire en présence de représentants de la Fédération Léo Lagrange.

Un réseau européen

Le mouvement École Sans Racisme est né en 1988 à Anvers, en Belgique, face à la montée des partis d’extrême-droite flamands. Localement tout d’abord, des professeurs et des élèves commencent à se concerter pour lutter contre le racisme croissant dans la société belge.

Ils mettent l’école, lieu idéal pour atteindre les jeunes, au cœur de leur projet, l’éducation antiraciste devant faire partie intégrante des cours et des activités de l’établissement. Le principe : en signant un appel contre la discrimination et le racisme, chaque école s’insèrera dans un réseau d’établissements labellisés. Depuis 1988, 250 écoles belges ont ainsi intégré le réseau Écoles Sans Racisme. Le projet est également mené au Pays-Bas, en Allemagne, en Autriche, en Espagne et désormais en France depuis 2008. 600 établissements scolaires sont d’ores et déjà labellisés en Europe.

Actu & Ressources

Les référent.e.s de nos programmes d’éducation citoyenne ont reçu la formation
« Valeurs de la République et Laïcité » dispensée par les services de l’État
et sont aptes à animer des formations sur les questions de laïcité.

Démocratie & Courage

CONTACT

Fédération Léo Lagrange
150 rue des Poissonniers
75883 Paris cedex 18
Tél. : 01 53 09 00 00

A CHAQUE AGE, SON PROGRAMME LÉO LAGRANGE DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS !