Actualités
Presse
Multimédia
 
Contact
Partenaires
 
Collectivités locales
Agir avec Léo Lagrange
 
 
 
 
 
 
 

Les interventions « Démocratie & Courage ! » constituent des outils de prévention efficaces pour lutter (notamment) contre le racisme, le sexisme, l’homophobie ou les comportements violents.

Les sujets abordés peuvent éveiller, aussi bien chez les élèves que du côté de l’équipe pédagogique d’un établissement scolaire, l’envie de prolonger leur engagement et de faire de la lutte contre les discriminations un projet fédérateur.

Pour répondre à cette envie, la Fédération Léo Lagrange s’est inspirée d’une initiative européenne pour concevoir un dispositif de labellisation d’établissements scolaires : «Ecole Sans Racisme». Pour ce faire, elle s’appuie bien sûr sur son réseau national « Démocratie & Courage ! ».

 
 
 
 

Collège Diderot
  Besançon (25)

 

Collège Pierre Norange
  Saint-Nazaire (44)

 

Lycée Saint-Yves
Bain de Bretagne (35)

 

Lycée professionnel
Verrières-en-Forez (42)

 

Tu es lycéen et tu veux te mobiliser pour lutter contre le racisme ?
Des volontaires D&C !
sont intervenus dans ta classe et tu souhaites prolonger cette journée
par un engagement à
plus long terme ?

Tu veux passer des mots à l’action et être acteur du changement ?

Fais de ton établissement une « Ecole Sans Racisme » !

Pour cela, télécharge la fiche Les 9 étapes vers une Ecole Sans Racisme

 

La labellisation « Ecole Sans Racisme » est une démarche collective dont le double objectif est :

Assurer la dispense d’une information correcte sur le phénomène discriminatoire

Affirmer le rejet des préjugés et de la stigmatisation des personnes considérées comme « différentes » du fait de la couleur de peau, de la religion, de l’origine ou de la nationalité, du handicap, du sexe, de l’orientation sexuelle, de la condition sociale…

 
 

Devenir une "Ecole Sans Racisme"

Le projet est largement porté par les élèves qui deviennent acteurs de la vie de leur établissement, tout en apprenant l’importance de coopérer et d’être responsable dans la mise en œuvre d’un projet collectif.

Pour faire de leur établissement scolaire une «Ecole Sans Racisme», il s’agit pour eux, avec l’appui du réseau D&C !, de suivre les étapes suivantes :

1. sensibiliser les élèves et l’ensemble de l’équipe pédagogique autour du projet
2. recueillir les signatures d’au moins 70% de la communauté scolaire (élèves, enseignants, personnel éducatif, technique et administratif) à un appel à l’ouverture et au respect des différences.


  Lire l’appel


3. s’engager à réaliser chaque année au sein de l’établissement scolaire une ou plusieurs actions de sensibilisation autour des discriminations (ex. : projections de films, journal scolaire, campagne d’affichage, invitation d’une association, organisation d’un café-débat, visite d’un musée…)
4. trouver un parrain ou une marraine (qui ait une notoriété publique de préférence)
5. obtenir l’autorisation de labellisation auprès de la Fédération Léo Lagrange

Une cérémonie de labellisation est alors organisée par l’établissement scolaire en présence du parrain ou de la marraine et une plaque « Ecole Sans Racisme » est fixée à l’entrée de l’établissement scolaire en présence de représentants de la Fédération Léo Lagrange.

En devenant une « Ecole Sans Racisme », c’est tout l’établissement qui affiche sa volonté de prendre à bras le corps les problèmes posés par l’intolérance et les discriminations. Une fois l’inauguration passée, les volontaires, les animateurs Léo Lagrange et le coordinateur régional accompagnent l’équipe éducative et les projets des lycéens.

 

Les professeurs, relais de l'opération

Pour faire connaître la démarche « École Sans Racisme » aux élèves, les professeurs peuvent commander des affiches auprès de la Fédération Léo Lagrange et les apposer au sein du lycée. Interlocuteurs privilégiés des élèves au quotidien (sans pour autant faire à la place de), ils font également souvent le lien avec l’administration. Ils peuvent aider les jeunes à trouver le parrain du lycée : un élu, un sportif, un artiste.


Les 4 étapes


 
 

Le mouvement École Sans Racisme est né en 1988 à Anvers, en Belgique, face à la montée des partis d’extrême-droite flamands. Localement tout d’abord, des professeurs et des élèves commencent à se concerter pour lutter contre le racisme croissant dans la société belge.

 

Ils mettent l’école, lieu idéal pour atteindre les jeunes, au cœur de leur projet, l’éducation antiraciste devant faire partie intégrante des cours et des activités de l’établissement. Le principe : en signant un appel contre la discrimination et le racisme, chaque école s’insèrera dans un réseau d’établissements labellisés. Depuis 1988, 250 écoles belges ont ainsi intégré le réseau Écoles Sans Racisme. Le projet est également mené au Pays-Bas, en Allemagne, en Autriche, en Espagne et désormais en France depuis 2008. 600 établissements scolaires sont d’ores et déjà labellisés en Europe.